Vente, réparation, insertion : RepareSeb a tout bon

Reportage
Mise à jour le 13/05/2024
Photo
RepareSeb, c’est une boutique solidaire située au cœur du quartier de la Porte de la Chapelle. En plus de vendre du petit électroménager des marques Seb reconditionné sur place, garanti 2 ans et à petit prix, l’entreprise a pour mission l’insertion professionnelle des personnes éloignées de l’emploi. Reportage.

Une entreprise solidaire

Une boutique qui a pignon sur rue et un immense atelier de réparation à l’arrière et à l’étage : bienvenue chez RepareSeb, située au 73 rue de la Chapelle, dans le 18e. Cette coentreprise est le fruit d’une étroite collaboration entre l’association Ares (pour le volet accompagnement social) et l’entreprise privée Seb (pour le volet expertise technique) dont le but commun est « d’aider les personnes éloignées de l’emploi à trouver un travail sur le long terme », explique Olivier Leduc, directeur de RepareSeb. « On travaille sur les freins à l’emploi : le logement, la situation d’endettement, la santé, le chômage… En parallèle, on s’attache à la résolution du projet professionnel : CV, lettre de motivation par exemple. On cherche vraiment à accompagner les personnes du parcours d’insertion pour qu’elles trouvent les employeurs qu’elles recherchent en vue d’une bonne intégration », poursuit le directeur de RepareSeb.
Image

Aider les personnes éloignées de l’emploi à trouver un travail sur le long terme

Olivier Leduc
directeur de RepareSeb
C’est le cas de Samia, qui occupe actuellement le poste de vendeuse à la boutique RepareSeb. Elle a intégré l’entreprise en mars 2023 après cinq années sans emploi. « Au début, j’étais logisticienne ici. Je pensais que les missions allaient être très physiques et dures, mais j’ai tenté ma chance car les horaires me convenaient. Finalement, je me suis adaptée, j’ai découvert un métier et j’ai été très bien formée », détaille-t-elle. Réception de colis, création de dossiers pour le service après-vente (SAV), envoi des produits réparés, gestion des pièces détachées, préparation des palettes, mise à jour du site… Un poste polyvalent qui lui a permis de monter en compétences, son principal objectif. Depuis quelques semaines, pour compléter ses « savoir-faire » et « savoir-être », elle a rejoint l’accueil de la boutique pour y faire de la vente. Dans ce « petit cocoon » qu’est RepareSeb, comme elle le dit, Samia a pu, en un an, se former, progresser et retrouver le chemin du travail sereinement.
En 2023, 33 personnes ont ainsi été accompagnées par RepareSeb. Elles seront environ 45 en 2024. Parmi elles, en moyenne, 67 % trouvent une sortie positive en emploi ou en formation. Sur ce territoire zéro chômeur de longue durée (TZCLD), cette entreprise unique en son genre soutient, dynamise et rend possible le retour à l’emploi.
Image
Réparation VS reconditionnement
On a demandé la différence à Olivier Leduc
Quand on dit réparation, on parle de réparation SAV (service après-vente), c’est-à-dire un appareil qui appartient à un consommateur et qui souhaite le faire réparer (que ce soit sous garantie constructeur ou hors garantie).

Quand on dit reconditionnement, on parle d’un appareil qui appartient au constructeur et qui est retourné car potentiellement défectueux. Nous effectuons la prestation de remise en état de fonctionnement, qui parfois nécessite une réparation. Ces appareils sont ceux qui sont ensuite revendus pour une 2ème vie
Image
Et c’est dans cet atelier que les personnes du parcours d’insertion professionnelle apprennent, entre autres, à donner une seconde vie aux appareils défectueux amenés par les riverains, envoyés par Seb ou par groupe Boulanger Ile-de-France avec qui RepareSeb a un partenariat. « Nous sommes le premier groupe de reconditionnement des appareils du petit électroménager du groupe Seb (Moulinex, Tefal, Seb, Krups, Rowenta, Calor) et son réparateur agrée, souligne Olivier Leduc. Aujourd’hui, après trois ans d’existence, RepareSeb réalise 1 500 reconditionnements et 600 réparations par mois.

Des appareils à tout petit prix

L’avantage, et non des moindres, pour le quartier, c’est d’avoir accès à du petit électroménager de qualité à des prix cassés. « En boutique, les habitantes et habitants peuvent trouver des appareils à des prix nettement plus compétitifs que dans le commerce, avec une garantie de 2 ans. Ils ont été reconditionnés dans notre atelier et sont dans un état impeccable », détaille Olivier Leduc.
10 % de ce que RepareSeb reconditionne est vendu dans la boutique à la Porte de la Chapelle, sur le site internet RepareSeb et sur la plateforme de vente en ligne du groupe Label Emmaüs, « avec qui on est très aligné en termes de valeurs », détaille Olivier Leduc. Le reste est envoyé au groupe Seb qui procède à la vente de ces appareils reconditionnés avec une réduction de 40 %.
RepareSeb facilite le quotidien tout en menant un projet solidaire et écologique : un cercle vertueux qui mérite d’être applaudi des deux mains tant la mission est louable et unique en son genre. Alors ne jetez plus, réparez, c’est bon pour la planète, la vie de quartier et le porte-monnaie.
Transformation de la Porte de la Chapelle
Le Nord Est du 18e arrondissement ne cesse de se réinventer et d'avancer. Les projets terminés, lancés et à venir sont à la hauteur des engagements que la mairie du 18e prend pour le territoire.

La Porte de la Chapelle se transformer avec un réaménagement complet : pistes cyclables, promenade piétonne, végétalisation… et ce jusqu'à la fin du mois de mai 2024.

L'ouverture de l'’adidas arena en février 2024, implantée à la Porte de la Chapelle, contribue à cette transformation, en apportant à la fois un équipement important et valorisant pour les habitantes et habitants. Amener les Jeux Olympiques et Paralympiques à la Porte de la Chapelle, c’est tourner les projecteurs du monde entier sur ce quartier et ses habitant.e.s
Le déploiement de Territoire Zéro Chômeur de Longue Durée sur le quartier pour les habitant.e.s de Charles Hermite et Valentin Abeille, illustre le fait que dans cette transformation, il n'est pas question seulement d'urbain, mais d'humain : c'est lui qui est au cœur des changements.
+ de 20 000 réparations service après-vente
Depuis l’ouverture de RepareSeb en 2021, 20 000 produits ont été réparés par les salariés en insertion du service après-vente, à Porte de la Chapelle. Bravo !