Ouvrir la recherche
Attention, cet article n'a pas été mis à jour depuis le 02/07/2019, il est possible que son contenu soit obsolète.
Actualité

L'Oasis urbaine prend vie !

Mise à jour le 02/07/2019
Sommaire
Revenir en haut
A l’occasion de la réouverture du square Louise de Marillac (place de la Chapelle), qui forme le cœur de l’Oasis urbaine, de nombreuses animations sont proposées, gratuites et ouvertes à tous et toutes au square et sous la promenade urbaine.
Depuis le mois de juillet plusieurs animations ont permis au square de reprendre vie : ateliers pour les enfants, moments festifs, ateliers de réparations de vélo ou encore animations street-art, des rendez-vous pour les plus jeunes mais également pour les adultes, pour que chacun puisse profiter de ce lieu rénové.

Autour du square, sous la promenade urbaine des rendez-vous sont également proposés.

Donnez vie au square

Cette programmation fait suite à l'appel à projet lancé par la municipalité du 18e à l’occasion de la réouverture du square Louise de Marillac, qui forme le cœur de l’Oasis urbaine.
La réouverture du square fait suite à des travaux dans le cadre du projet voté au budget participatif Oasis urbaine à la place de la Chapelle.

Le projet a pour but de réinvestir le square et ses abords et d’en faire un espace agréable et un lieu de vie pour tous les habitants.

Ateliers

Ateliers d'auto-réparation de vélo

  • les samedis de novembre de 14h à 18h (square Louise de Marillac)
  • les 7 et 14 décembre de 14h à 18h (square Louise de Marillac)
par l'association Solicycle
L’association accompagne les participants dans l’entretien de leur vélo et permet ainsi de passer un moment convivial tout en s’entraidant mutuellement.

Solicycle est également installée sous le métro aérien à La Chapelle les mardis, mercredis et vendredis de 15h à 20h avec un parcours d'apprentissage du vélo en plus des ateliers d'auto-réparation.
Juliette JEM

Animations

Emission de radio en direct

  • samedi 23 novembre de 13h30 à 17h30 (square Louise de Marillac) > Annulé
  • mercredi 11 décembre de 13h30 à 17h30 (square Louise de Marillac)
  • samedi 25 janvier de 13h30 à 17h30 (promenade urbaine)
par l'associon RapTZ
En collaboration avec la Permanence Chorégraphique Porte de la Chapelle, l’association RapTZ propose le projet Radio Live Danse à l’Oasis Urbaine et à la promenade urbaine avec la mise en place d'un plateau radio et de captation sonore avec des enregistreuses pour favoriser les échanges entre les occupants du lieu en lien avec des créations chorégraphiques et musicales en live.

Marché gourmand

  • dimanche 17 novembre de 11h30 à 20h00 (promenade urbaine)
par le collectif BombeAO
De nombreux.ses commerçants du quartier seront présents pour proposer leurs produits (Laiterie la Chapelle – Sohan Café – Brasserie de la Goutte d’Or - Mam’Ayoka – etc.), accompagné d'animations musicales.

Exposition

"Sugoï" - de Nadia Missoum

  • à partir du 21 octobre
Passionnée par les voyages, et la découverte d’autres cultures, Nadia Missoum vous invite à découvrir la région du Kansaï au Japon.
"Avec cette série de photographies j’espère amener de la couleur, de l’exotisme, une ouverture sur un autre monde au cœur de l'Oasis urbaine de la Chapelle et partager avec les résidents et les passants ma vision du Japon, pays passionnant et étonnant dans lequel j’ai vécu plus de deux ans." Nadia Missoum
« Sugoï » (*génial/extraordinaire/incroyable…) traduit le ressenti de la photographe souvent éprouvé au pays du soleil levant. Fascinant par son architecture, sa cuisine, sa technologie, sa culture ancestrale. A travers cette série de photographies, on découvre l’effervescence particulière du paysage urbain du Kansaï, la vie foisonnante d’Osaka : le fleuve Dotonbori, sa promenade et ses galeries marchandes…
La densité de Kobe qui, grâce au tempérament volontaire et à la discipline des Japonais, a su se reconstruire malgré des destructions successives. Son port dévoile sa géographie particulière entre la mer Intérieure reliée à l’Océan Pacifique et les montagnes du mont Rokko. Les Japonaises en kimono à Kyoto, se mêlent à la faune urbaine où modernité et tradition se côtoient quotidiennement.
Nadia Missoum

Paris.fr ne fait aucun suivi publicitaire et ne collecte aucune donnée personnelle. Des cookies sont utilisés à des fins statistiques ou de fonctionnement, ainsi que d'analyse (que vous pouvez refuser ici), nous permettant d'améliorer le site en continu.

Plus d'informations