Ville de Paris

Attention, cet article n'a pas été mis à jour depuis le 29/01/2018, il est possible que son contenu soit obsolète.
Entretien

Olivia Epoupa

Mise à jour le 29/01/2018
Découvrez le portrait d'Olivia Epoupa, basketteuse professionnelle.

Comment avez-vous atteint ce haut niveau ?

J’ai toujours été déterminée dans ce que je fais ! Le basket n’était pas lié particulièrement à ma famille, c’est surtout grâce aux rencontres que j’ai pu faire, l’abnégation et le travail. C’est important de toujours croire en soi. L’entourage aussi est important, j’ai de la chance d’avoir des gens en qui je peux avoir confiance et des gens sur qui m’appuyer. Après il faut garder ses objectifs en tête quoi qu’il arrive. Ce qui m’anime c’est d’être parmi les meilleures au monde !

Est-ce un professeur qui vous a poussée à vous lancer ?

C’est Anne, mon professeur de sport à Jean François Lépine, l’école élémentaire. Je faisais plusieurs sports, et j’étais compétitive ! Elle connaissait un entraîneur au Paris Basket 18e, j’ai intégré la sélection et le collège Gérard Philipe, et c’est là que tout a commencé pour moi. PB18 reste mon club de coeur, même si je suis aujourd’hui en Turquie, je reste en contact, c’est comme une famille pour moi, j’y ai commencé à 11 ans ! Le fait d’être dans un quartier un peu “compliqué” nous a sûrement apporté un supplément de motivation par rapport à d’autres équipes. On lâchait rien et on n’avait pas de regrets à la fin !

Cette ouverture d'esprit, vous l"avez développée en grandissant dans le 18e ?

Tout à fait, il y a une grande diversité culturelle. Très jeune j’ai rencontré des gens d’origine sénégalaise, malienne, algérienne, chinoise, il y a de tout dans le 18 ! Mon père est très ouvert d’esprit et il nous a inculqué ça aussi, on ne juge pas. En grandissant, on se rend compte que si on avait cette ouverture d’esprit ça apaiserait pas mal des tensions qu’il y a aujourd’hui dans le monde…

Un événement sportif que vous attendez dans le futur ?

Paris 2024 ! C’est ma ville, je suis fière. Avant ça, il y a beaucoup d’échéances à moyen et court terme comme les JO à Tokyo. Paris est ma ville de cœur, je ne l’oublie jamais ! Où que j’aille, je suis parisienne.

Paris.fr ne fait aucun suivi publicitaire et ne collecte aucune donnée personnelle. Des cookies sont utilisés à des fins statistiques ou de fonctionnement, ainsi que d'analyse (que vous pouvez refuser ici), nous permettant d'améliorer le site en continu.

Plus d'informations