Actualité

Nouvelle saison pour les Mercredis des Révolutions

Mise à jour le 15/02/2024
Les Mercredis des Révolutions reviennent pour une 7e édition. Rendez-vous un mercredi par mois de 18h30 à 20h30 à la mairie du 18e.
Pour cette nouvelle saison organisée avec la Société d'histoire du 19e siècle, en partenariat avec l'hebdomadaire Politis, le site de podcast Paroles d'histoire et Médiapart pour cette saison 2023-2024 !

Prochain rendez-vous le 6 mars

Séance à réécouter

Les séances seront une nouvelle fois disponibles en podcast après chaque séance.

Théâtre et révolution

SÉANCE ANNULÉE
Malheureusement, la séance initialement programmée mercredi 29 novembre à 18h30 est annulée.

Climat et révolution

mercredi 10 janvier à 18h30
La question climatique est devenue obsédante, recouvrant de son ombre les innombrables crises écologiques qui caractérisent la période contemporaine, et ouvrant sur une ère d’instabilités et d’incertitudes politiques et sociales. Le surgissement de la question environnementale met à mal les découpages politiques habituels, rythmés par les évènements révolutionnaires, tout en invitant à repenser ces derniers. L’exploitation accrue de la nature est contemporaine des grandes révolutions atlantiques de la fin du 18e siècle et des transformations qu’elles induisent dans le droit et le fonctionnement de l’État, elle ouvre des bouleversements qu'on peut à bon droit penser comme révolutionnaires.
Aujourd’hui, alors que les questions écologiques ont envahi les champs intellectuel et politique, façonnant des langages et des répertoires d’action protestataires– pensons au rôle des ZAD et aux luttes autour des infrastructures comme celles des Soulèvements de la terre ou d'Extinction Rebellion – de plus en plus de travaux se tournent vers l’écologie des révolutions et tentent de (re)penser les liens qui relient les dynamiques révolutionnaires et environnementales, hier comme aujourd’hui.
La prise en compte des enjeux écologiques éclaire en effet les expériences révolutionnaires qui, en retour, sont souvent des moments décisifs de réagencement de ce qu’on nomme "nature" et "société". Ces questions retiennent de plus en plus l’attention et invitent à questionner comment les révolutions déstabilisent les représentations dominantes de la nature et remodèlent les partages nature/artifice ? Comment les discours politiques mobilisent les entités naturelles et les êtres vivants ? Comment les dynamiques révolutionnaires remodèlent l’écologie des sociétés ? Mais aussi comment l’essor de l’histoire environnementale invite à relire et questionner les dynamiques révolutionnaires ? Dans quelle mesure l'essor des luttes écologiques contemporaines peut-il être considéré comme révolutionnaire ?
Pour discuter de ces questions, nous aurons le plaisir d’accueillir :
Anne-Claude Ambroise-Rendu, professeure d'histoire contemporaine à l'Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines et auteure de Une histoire des luttes pour l’environnement – XVIIIe-XXe siècles trois siècles de débats et de combats (avec Steve Hagimont, Charles-François Mathis et Alexis Vrignon, Textuel, 2021), et de Une histoire des conflits environnementaux, luttes locales, enjeu global, (dir. avec Anna Trespeuch-Berthelot et Alexis Vrignon, Limoges, Pulim, 2018) ;
Jade Lindgaard, journaliste à Mediapart. Elle enquête notamment sur les injustices environnementales, les pollutions industrielles et a publié plusieurs livres sur ces enjeux dont : Eloge des mauvaises herbes. Ce que nous devons à la ZAD (Les Liens qui libèrent, 2018), Je crise climatique. La Planète, ma chaudière et moi (La Découverte, 2014).
  • avec Anne-Claude Ambroise Rendu et Jade Lindgaard - Animation : François Jarrige

Migration et révolution

mercredi 31 janvier à 18h30
La question migratoire est particulièrement présente dans l’actualité française et mondiale, elle durcit les clivages politiques et renforce les menaces d’un virage nationaliste et xénophobe. Les idéaux et les mouvements révolutionnaires semblent reléguer dans le passé même s’ils sont mobilisés dans les débats actuels et questionnés dans de nombreux ouvrages récents (histoire globale des révolutions, 2023).
Les printemps des peuples du mitan du 19e siècle comme les printemps arabes des années 2010 ont montré combien les circulations des hommes et des idées pouvaient à la fois promouvoir les mouvements révolutionnaires mais aussi contraindre les opposants à partir, mêlant enjeux politiques et économiques. Le départ devient alors une soupape parfois tragique pour les migrants et un instrument politique pour les gouvernements des pays d’accueil. C’est ainsi que s’est construit le "problème" de l'immigration dans le champ politico-journalistique depuis la fin des années 1880. Il a a contrario pénétré le mouvement ouvrier et internationaliste au 20e siècle unissant la défense des migrants et l’antifascisme. Le sujet est donc riche : croiser migration et révolution nous invite à penser ensemble les luttes du passé et les soulèvements du présent portés par les migrants et pour les migrants et à interroger leur caractère révolutionnaire.
Pour discuter de ces questions, nous aurons le plaisir d’accueillir :
Arnaud Banos, directeur de recherche CNRS, géographe, également sauveteur en mer et formateur en sauvetage de masse auprès de la Marine nationale (officier instructeur de réserve), de la SNSM et de plusieurs ONG de sauvetage en Méditerranée Centrale. Chef de mission auprès de l'ONG allemande Sea-Eye.Il a publié Modéliser c’est apprendre , itinéraire d’un géographe, (Matériologiques 2016)
Gérard Noiriel, socio-historien, directeur d'études à l'EHESS, président de l'association d'éducation populaire DAJA. Il a publié de nombreux ouvrages dont Le creuset français, histoire de l’immigration (19e-20e) (Le seuil, 1988, réed 2016), Une histoire populaire de la France : De la guerre de Cent Ans à nos jours (Agone, 2018),
La séance sera animée par Sylvie Aprile, historienne
  • avec Gérard Noiriel et Arnaud Banos - Animation : Sylvie Aprile

Histoire globale des révolutions

Mercredi 7 février à 18h30
  • avec Clément Thibault et Quentin Deluermoz - Animation : Delphine Diaz

Iraniennes en révolution

Mercredi 6 mars à 18h30
  • avec Azadeh Kian et Armin Arefi - Animation : Caroline Fayolle

Révolution des œillets

Mercredi 3 avril à 18h30
  • avec Michel Cahen (sous réserve) et Victor Peirera - Animation : Edward Blumental

Sport et révolution

Mercredi 15 mai à 18h30
  • avec François da Rochas Carneiro

Hors les murs // Paroles populaires et révolution

Mercredi 7 juin à 18h30 à l'Université de Créteil
  • avec Pierre Serna et Ludivine Bantigny - Animation : Emmanuel Fureix

Paris.fr ne fait aucun suivi publicitaire et ne collecte aucune donnée personnelle. Des cookies sont utilisés à des fins statistiques ou de fonctionnement, ainsi que d'analyse (que vous pouvez refuser ici), nous permettant d'améliorer le site en continu.

Plus d'informations