Menu de navigation principale Menu de navigation de la rubrique Contenus de cette page Mairie, coordonnées et horaires
 
 
Accueil > GUIDE DU 18e > Solidarités > Action sociale > Lancement des microcrédits personnels dans le 18e

Lancement des microcrédits personnels dans le 18e

Le Maire de Paris Bertrand Delanoë, le Maire du 18e Daniel Vaillant et le Directeur général du Crédit Municipal de Paris Bernard Candiard ont officiellement lancé, le 8 octobre, les premiers microcrédits personnels destinés aux particuliers exclus du crédit bancaire classique dans le 18e arrondissement.

Les habitants du 18e seront donc les premiers à pouvoir disposer de ces prêts de 300 à 3000 euros mis en place par la Mairie de Paris en partenariat avec le Crédit municipal de Paris et la Caisse des Dépôts et Consignations. 

Le microcrédit personnel Paris Ile-de-France est un prêt destiné aux particuliers parisiens qui souhaitent concrétiser un projet et dont les revenus modestes sont trop incertains pour leur permettre d’accéder aux prêts bancaires classiques. Cette expérimentation sera déployée dans l’ensemble des arrondissements parisiens d’ici la fin de l’année.

La rencontre organisée ce mercredi à la mairie du 18e avait pour objectif de présenter ce nouveau dispositif à tous les acteurs locaux, notamment associatifs, qui peuvent contribuer à sa diffusion et à sa bonne utilisation dans le 18e.  « Avec ses 200 000 habitants et sa grande diversité sociale, il était presque naturel que cette expérimentation soit lancée dans le 18e », a expliqué Daniel Vaillant.

Les microcrédits s’inscrivent dans une démarche partenariale avec quatre banques  (La Banque Postale, la Caisse d’Epargne Ile-de-France, le Crédit Coopératif  et Laser Cofinoga agréées par le Fonds de Cohésion Sociale)  et  associations dites «structures accompagnantes » dont les premières à adhérer au dispositif sont CRESUS Paris, Habitat et Humanisme, le PLIE 18/19 et l’UDAF 75. Ces dernières  suivent les demandeurs jusqu’au remboursement du prêt. « Nous ne souhaitons pas que les demandeurs de ce prêt se trouvent en situation de surendettement », a rappelé Bernard Candiard, le  directeur général du CMP.

Un prêt comme un nouveau départ

Ce prêt est présenté comme une aide à un nouveau départ. Un coup de pouce pour une recherche d’emploi (financement du permis de conduire, des frais de formation professionnelle, de l’achat d’un véhicule…) ; pour l’installation dans un logement ou l’amélioration du confort de vie (chauffe-eau, électroménager de base…) ou encore pour faire face à un événement familial (divorce, décès…).

Le maire de Paris s’est félicité que « ce projet mûri de longue date proposé aux parisiens voit le jour (…) Il s’agit d’un devoir de solidarité ». En France, on estime à 1 million le nombre de personnes exclus du crédit bancaire classique. Dans une démarche de lutte contre l’exclusion bancaire et sociale, le microcrédit personnel figurait dans le projet de mandature 2008-2014 de Bertand Delanoë et sa mise en place par le Crédit municipal (Mont de Piété) a été votée en juillet 2008 par le Conseil de Paris. Avec une subvention de 300 000 euros afin de financer la bonification de 2 % des intérêts payés (le taux du prêt est de 4%).

Il  n’a vocation à se substituer ni aux prêts à la consommation classique ni aux dispositifs d’aide sociale. Il ne peut servir à combler des découverts, à restructurer des dettes ou à créer une entreprise. Les projets devront s’inscrire dans une démarche personnelle et/ou d’amélioration du cadre de vie.

Bernard Candiard a précisé que l’objectif du Crédit municipal de Paris est de parvenir à la réalisation de « 1000 microcrédits d’ici fin 2009 ». Après Paris, les microcrédits vont être déployés en Ile-de-France.
 

Le microcrédit en chiffres :
  • Le prêt peut financer un projet de 300 € à 3 000 € (jusqu’à 5 000 € pour des cas exceptionnels).
  • Les intérêts sont de 4 % hors assurance. A l’issue du remboursement du prêt, les personnes habitant Paris bénéficieront de la part de la Mairie de Paris d’une bonification de 2%  des intérêts payés.
  • La durée du prêt va de 6 à 36 mois (jusqu’à 60 mois pour des cas exceptionnels).Cette durée sera calculée en fonction des ressources du demandeur et de la nature de son projet.
  • Il n’y a pas de frais de dossier ni de frais en cas de remboursement anticipé

Les demandeurs doivent prendre contact avec le Crédit Municipal de Paris au 01 44 61 65 55 ou en consultant le site Internet www.microcredit-municipal.fr

Téléchargez le dossier d'instruction


De droite à gauche, Bertrand Delanoë, Maire de Paris,
Bernard Candiard, Directeur général du CMP,
Daniel Vaillant, Maire du 18e,
Olga Trostiansky, Adjointe au maire de Paris en charge des affaires sociales.